Méthode

Nos consultants utilisent la méthode « DEMAIN » pour la réalisation des opérations de cessions, acquisitions d’entreprises et de levées de fonds en distinguant une phase de préparation et une phase opérationnelle.

La prise de Décision

  • Comprendre et préciser la motivation de l’opération
  • Analyse des conséquences de l’opération pour :
    • Le ou les actionnaires actuels
    • L’entreprise
  • Prendre en comptes les conséquences :
    • Fiscales
    • Patrimoniales
    • Familiales

L’objectif est de comprendre et de fixer les motivations du cédant ou de l’acquéreur, définir les modalités et l’angles stratégique de l’opération à venir.

L’ Expertise Financière

L’expertise financière de l’entreprise en 2 points :

  • Justification de la valeur objective : évaluation
    • Mix de méthodes d’évaluations
    • Pondération des méthodes
  • Justification de la survaleur : le diagnostic économique
    • Mise en avant des forces et opportunités
    • Réponses apportées aux faiblesses et menaces

Le consultant réalise ensuite l’expertise financière de l’entreprise. Il va recueillir toutes les informations financières et industrielles afin de déterminer une fourchette de valorisation réaliste dans les conditions actuelles du marché. La valorisation se base sur un mix et une pondération des méthodes d’évaluations ainsi que la prise en compte des forces/faiblesses et Opportunités / menaces propres à l’entreprise.

Le Mémorandum d’informations

Documentation de promotion :

  • Le teaser : une fiche de synthèse anonyme
  • Le mémorandum d’informations (ou dossier de présentation) : mise en avant détaillé des forces et qualités de l’entreprise sur tous les volets (40 à 150 pages en 1 ou plusieurs parties)

Notre consultant prépare ensuite la documentation qui sera adressé aux investisseurs et acquéreurs potentiels. Tout d’abord, il rédige le teaser. Ce dernier est une fiche de synthèse anonyme qui a pour but d’attirer l’attention des investisseurs potentiels. Ensuite, il rédige un mémorandum d’information à l’attention des acquéreurs/ investisseurs sélectionnés ayant signé au préalable un engagement de confidentialité. Le mémorandum d’information est bien plus complet et reprends des éléments confidentiels tels que les donnés financières de la cible.

La recherche d’ Acquéreur / Investisseur

Stratégie d’approche :

  • Approche directe
  • Communication ciblée
  • Cabinets partenaires
  • Portefeuilles internes

Profil-type d’acquéreurs / Investisseurs

Appel d’offre et mise en concurrence

Engagement de confidentialité systématisé

Contrôle des capacités professionnelles et financières

Avec des outils et son savoir-faire, notre consultant réalise le profil type d’acquéreurs/investisseurs/cédant pour l’opération. Une fois la recherche terminée, il soumet au client une liste d’acquéreurs / investisseurs/ Cédants potentiels. Après validation par le client, les cibles concernées sont contactées de façon strictement confidentielle. S’ils désirent obtenir plus d’informations, ils doivent préalablement signer un engagement de confidentialité

Les Lettres d’ Intentions

Objectif : 2 à 5 Lettres d’intention

Stratégies de négociation adaptée au profil

Validation des points essentiels d’une lettre d’intention

L’acceptation de la lettre d’intention

A partir de cette étape, notre consultant orchestre les discussions avec les différentes cibles afin d’obtenir la meilleure offre pour son client. L’objectif est d’obtenir plusieurs lettres d’intentions pour faire jouer la concurrence et ressortir avec la meilleure situation possible. Le client va ensuite sélectionner la lettre d’intention (LOI) qui lui semble la plus intéressante. Une négociation débute sur les différents points de la LOI jusqu’à l’acceptation de cette dernière. L’objectif est en général de maximiser le prix de vente (minimiser le prix d’achat) tout en obtenant des garanties pour assurer la pérennité de l’opération.

Négociation, juridique et plan financier

Négociation :

  • Négociation des modalités de paiement du prix
  • Négociation des garanties de passif / actif
  • Négociation de la période transitoire

Plan financier :

  • Validation du dossier de financement
  • Validation du montage juridico-financier
  • Mise en place et contrôle des audits

Closing : Signature de l’acte de vente ou d’achat

Il s’agit de la phase finale du processus. Le consultant organise la concrétisation juridique de l’accord conclu entre les parties. S’en suis ainsi la rédaction du protocole d’accord qui fixe par écrits les modalités de l’opération. Le consultant valide le dossier de financement, le montage juridico-financier et met en place les audits. Enfin, il suit la levée des conditions suspensives afin de finaliser l’opération (réitération du protocole ou « closing »).